Loading
SNEL SA - L' électricité est une nécessité ! Vous satisfaire c'est notre défi !
SNEL SASNEL SASNEL SA
Fax: 081 301 03 82
info@snel.cd
Réf. Croisement Batetela-Justice B.P. 500

La Production

Au 30 septembre 2021, la production nette totale réalisée (Hydro et Thermique) des unités de production a été de 9.834.203,26 MWh (9.832.599,29 MWh/Hydro et 1.604,00 MWh/Thermique) contre une prévision de 11.497.727,55 MWh (11. 484. 956,03 MWh/Hydro et 12. 772,53 MWh/Thermique) au 30 septembre 2021 suivant le budget élaboré en 2020 pour l’exercice 2021.

 

En faisant une projection à fin décembre 2021 tenant compte des réalisations au 30 septembre 2021 et des groupes entrant en exploitation ou quittant l’exploitation avant fin décembre 2021, les prévisions de production totale nette sont estimées à 13.378.079,81 MWh contre une prévision totale de 15.494.851,62 MWh suivant le budget élaboré en 2020 pour l’exercice 2021.

 

Le plan d’action 2022 du Département de la Production est élaboré pour répondre principalement à l’objectif global ” Accroitre l’offre de l’électricité, d’où découlent les objectifs sectoriels “Accroitre la disponibilité de puissance de 4,51 % et l’offre de l’énergie électrique (production totale nette) de 5,58 % (Hydro et Thermique) à fin décembre 2022 par rapport aux prévisions réajustées à 13.378.079,81 MWh à fin décembre 2021 d’une part et d’autre part, “Accroitre la capacité des ouvrages et équipements   (+80,6 MW en Hydro) ainsi que maintenir en état de fonctionnement les deux dragues “Italdrague et Idreco” disponibles afin d’assurer régulièrement le dragage du canal d’amenée d’eau du complexe hydroélectrique d’Inga.

Pour atteindre ces objectifs, les actions phares du budget 2022 en propre au Département de la Production et en synergie avec d’autres Départements sont :

I. ACTIVITES DANS LE SECTEUR HYDROELECTRIQUE
1. Augmentation de la puissance disponible

Cet axe sera matérialisé par les actions suivantes :

  • Remise en service en février 2022 des groupes n°2 et 5 (2X2 MW), de la centrale hydroélectrique de SANGA (avec DEQ/DFO) après réhabilitation et modernisation, soit un apport total de 4 MW ;
  • Remise en service en mars 2022 du groupe n° 1 (65 MW) de la centrale hydroélectrique de NSEKE après réhabilitation et modernisation en partenariat avec TFM ;
  • Remise en service en novembre 2022 du groupe n°1(8,6MW) après réhabilitation et modernisation à la centrale hydroélectrique de BENDERA;
  • Remise en service en février 2022 du groupe n° 1 (1X55 MW), de la centrale hydroélectrique d’Inga I après acquisition de son Transformateur d’excitation;
  • Remise en service en janvier 2022 du groupe n° 1 (1X13 MW), de la centrale hydroélectrique de Zongo I après travaux de réparation ;
2. Garantir en exploitation au courant de l’année 2022 la puissance disponible à fin 2021

Cet axe sera matérialisé à travers la mise en œuvre des programmes de maintenance et/ou de fiabilisation pour tous les groupes en exploitation en 2022 c.à.d. ceux en service à fin 2021 et les groupes qui seront mis en service au fur et à mesure au courant de l’année 2022 après réparation, réhabilitation et montage à savoir :

Mise en œuvre du programme de maintenance programmée pour les groupes disponibles à fin 2021

  • INGA 1 : groupes n°1, 3, 4, 5 et 6 (5 x 55 MW) ;
  • INGA 2 : groupes n°s1, 2, 7 et 8 (4 x 162 MW), groupe n° 3 (1 x 130 MW), groupe n°6 (1X150 MW),
  • ZONGO 1 : groupe n° 4 (18 MW) ;
  • ZONGO 2 : groupes  2 et 3 (2 x 50 MW) ;
  • SANGA : groupes 1, 3, 4 et 6 (4 x 2 MW) ;
  • NSEKE : groupes 2, 3 et 4 (3 x 65 MW);
  • NZILO : groupes 1, 2, 3 et 4 (4 x 25 MW) ;
  • KONI : groupes 1, 2 (2 x 14 MW) et 3 (1 X11 MW) ;
  • TSHOPO : groupes 2 et 3 (2,3 MW et 6,15 MW) ;
  • RUZIZI 1 : groupes 1 et 2 (2 x 6,3 MW), groupes 3 et 4 (2 x 8,6 MW) ;
  • BENDERA : groupe 2 (1 X8, 6 MW) ;
  • KILUBI : groupes 1 (1 X1,16 MW) et 3 (1X1,5 MW).

Mise en œuvre du programme de maintenance programmée pour les groupes attendus au courant de 2022

  • INGA 1 : groupes G12 (1X55 MW) ;                        
  • SANGA : groupes 2 et 5 (2 x 2 MW) ;
  • NSEKE : groupe 1 (1X65 MW) ;
  • BENDERA : groupe1 (1X 8, 6 MW) ;
  • ZONGO 1 : groupe1 (1X 12 MW)
3. Indicateurs de performance

In fine dans le secteur Hydro, la filière Production s’emploiera pour l’année 2022 à :

  • Accroître de 4,43 % la puissance disponible en hydro (1866,66  MW) par rapport à la puissance disponible projetée (1786,06 MW)  au  31/12/2021, soit une augmentation de 80,6 MW ;
  • accroître de 5,32 % la puissance moyenne en hydro (1609,45 MW) par rapport à la puissance moyenne (1527,12 MW) projetée au 31/12/2021 ;
  • Accroître de 5,48 % l’énergie brute en Hydro (135.067,85 MWh) par rapport à l’énergie brute en Hydro (13.400.046,69 MWh) projetée au 31/12/2021 ;
  • Maintenir en état de fonctionnement les deux dragues “Italdrague et Idreco” afin d’assurer régulièrement le dragage du canal d’amenée.

Ces apports additionnels de 80,6 MW proviendraient notamment de la remise en service des groupes ci-dessous :

  • G12 (55 MW) de la centrale d’Inga 1 après acquisition de son Transformateur d’excitation;
  • Groupes n°s 2 et 5 (2 x 2 MW) de la centrale de Sanga après réhabilitation et modernisation ;
  • Groupe n°1 (1X8,6 MW) après réhabilitation avec modernisation à la centrale de Bendera ;
  • Groupe n°  1 (1X13 MW), de la centrale hydroélectrique de Zongo I après travaux de réparation ;
  • Groupe n°1 (1X65 MW) après réhabilitation et modernisation.
II. ACTIVITES DANS LE SECTEUR THERMIQUE

En collaboration avec les Départements de Distribution (DDI) et de l’Equipement et Electrification Rurale (DEQ/DER), le Département de la Production qui vient en appui pour expertise des unités de Production thermique a retenu les actions suivantes :

  • Révision du groupe Caterpillar de 500 kVA suite à la consommation excessive de gasoil à la centrale thermique de Boyera (MBANDAKA) ;
  • Acquisition d’un turbo compresseur pour la remise en état du groupe ABC de 1.250 kVA, de la fourniture PMURR de novembre 2007, à l’arrêt depuis octobre 2008 à la centrale thermique de Boyera (MBANDAKA) ;
  • Acquisition d’un régulateur de vitesse pour la remise en état du groupe PERKINS de 1.250 kVA, à l’arrêt depuis 2008 à la centrale thermique de Boyera (MBANDAKA) ;
  • Remise en service en juin 2022 du groupe ABC/3DXS de 220 kVA de la centrale thermique de Boende après révision ;
  • Mise en service en mai 2022 dans la centrale thermique de Boende du nouveau groupe de 570 kVA, de marque SCANIA, dotation du gouvernement provincial depuis octobre 2018 ;
  • Remise en service en juillet 2022 après révision du groupe ABC/3DXS de 220 kVA de la centrale thermique de BASANKUSU ;
  • Remise en service en mars 2022 du groupe ABC/6DXC de 825 kVA de la centrale de KIKWIT après son raccordement par SODIMEL à l’armoire de commande INTELSYS ;
  • Entretien 24.000 heures des groupes ABC/3DXS de 220 kVA n°s 1 et 2 de la centrale de Mweka :
  • Révision à la centrale thermique de Mweka d’un groupe ABC de 170 kVA installé depuis 1982 et d’un groupe VOLVO de 400 kVA à l’arrêt pour cause d’échauffement anormal.
  • Acquisition des Kits d’entretien des groupes électrogènes des centrales thermiques ;
  • Contrôle régulier de l’utilisation des produits pétroliers (gasoil et lubrifiants) dans les centrales thermiques ;
  • Installation des relais de protection de marque SEPAM et placement de compteur à gasoil sur les nourrices du groupe électrogène ABC/6EDZC-1250 kVA n°2 de la centrale thermique de MBUJI–MAYI.

La rentabilité du secteur de production thermique est à négocier avec les Autorités Politico-Administratives pour l’application d’un tarif rémunérateur en suivant l’exemple de la centrale thermique d’Isiro dans la province du HAUT–UELE.

III. AUTRES ACTIONS PHARES

Pour atteindre l’objectif global de l’année 2022, tenant compte des difficultés réelles expérimentées les années antérieures, un accent particulier sera mis pour l’exécution des actions d’accompagnement ci-après : 

  • L’acquisition des stocks stratégiques en pièces d’assurance ;
  • L’intervention sur les équipements en danger et pouvant conduire à une rupture de la fourniture d’électricité :

              > sécurisation du portique de MATANDA en synergie avec DTR à l’aménagement hydroélectrique de Zongo 1;

              > sécurisation de l’exutoire de CYANGUNGU à l’aménagement hydroélectrique de Ruzizi 1 ;

              > reconditionnement du pont KASSALA reliant la Centrale de Koni à la cité de MWADINGUSHA ;

              > installation et mise en service des dégrilleurs à Zongo, Sanga, Tshopo et Ruzizi I par les techniciens de Marotechniek.

  • L’audit et amélioration du système de comptage dans les centrales hydroélectriques;
  • Formation impérieuse de l’Exploitant aux nouvelles technologies dans les domaines spécifiques de contrôle – commande, régulation de vitesse et régulation de tension sous la supervision d’une maison spécialisée ;
  • Formation spécifique de l’Exploitant auprès des constructeurs, dans le domaine de Démontage et Remontage des groupes ;
  • Mise en place de la GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) au complexe hydroélectrique d’Inga ainsi qu’aux aménagements hydroélectrique de Zongo 2 et de Mwadingusha comme sites pilotes ;
  • Amélioration des conditions de vie dans les centres enclavés ;
  • Amélioration de la logistique dans les centres de production enclavés et dans les centres isolés (Charroi automobile et Equipements/Outillages spéciaux de travail) ;
  • Archivage et mise à jour en version numérique des plans et schémas disponibles dans les centrales hydroélectriques ;
  • En synergie avec DOS, la finalisation du travail d’évaluation des postes dans certaines entités DPR pour booster les performances des agents ;

En synergie avec DRH, le recrutement prioritaire pour soulager les exploitants en nombre très insuffisant dans toutes les centrales suivant tableau ci-dessous arrêté au 31 août 2021, à savoir :